Envie de participer ?

Zoom sur...Noureddine BOUNASSER !

Publié il y a 2 mois par

Zoom sur...Noureddine BOUNASSER !

photo du visuel : Clément Thiriau (100% Vosges)

Noureddine est arrivé au CAM Epinal en 2018 en tant qu'entraîneur de l'équipe 1. Depuis 2020, Il entraîne l'équipe Régionale, ainsi que les mineures aux côtés de Ludvic Claudel et Françis Wasakua.

1. Salut Boun ! Peux-tu te présenter succinctement pour celles et ceux qui n'auraient pas la chance de te connaitre ?

Bonjour à tous ! Je suis Noureddine Bounasser, alias « Boun » ! Je suis ancien joueur international marocain (1978 – 1983). J’ai été joueur professionnel à Tourcoing en 1983, puis joueur au SAS Epinal de 1984 à 2008. J’ai également été entraineur du club de Châtel, puis du SAS Epinal et du CAME Volley.

Dans la vie je suis éducateur d’EPS au Service des Sports de la Ville d’Epinal.

- Boun et l'équipe de Volley marocaine en 1980 -


2. Je crois savoir que tu as effectué une carrière sportive d'une longévité incroyable, d'une quarantaine d'années ! Quel as été ton secret ?

J’ai démarré le volley en 1972 et ne me suis pas arrêté jusqu’en 2008 ! Je ne compte plus les matchs effectués… Plus de 600 ou 700 ça c’est certain !

J’ai commencé à l’école au Maroc, puis j’ai été en équipe Nationale. J’ai aussi participé aux Jeux Méditerranéens à Split, aux Jeux Panarabes en Irak ! De sacrés souvenirs !

Mon secret pour rester toutes ces années au volleyball ? Je crois que j’ai le volley dans le sang (rires) ! Au-delà d’une condition physique qu’il fallait entretenir, il fallait avoir de la tactique et de la technique et je crois que c’était inné chez moi… Il n’a jamais fallu m’expliquer une consigne ou un exercice très longtemps ! J’ai aussi été épargné par les blessures graves qui peuvent parfois handicaper des sportifs, j’ai eu quelques entorses évidemment mais c’est tout !

Je finirai en disant que c’est l’amour de ce sport, du volley et le travail aux entrainements qui m’ont permis de tenir aussi longtemps et à tous les âges, j’ai été parfois le plus ancien et jouais avec des jeunes joueurs âgés de 17/18 ans.

- Boun à côté de l'international Tunisien Moutaa Louati (debout à gauche) - Equipe du SAS Volley saison 1991/92 -


3. Parles nous de ton meilleur souvenir volleyballstique !

Mon meilleur souvenir volleyballistique s’est déroulé lors de mes années au SAS Volley. Au départ l’entraineur m’avait confié le rôle de remplaçant mais je me suis battu pour gagner ma place de titulaire auprès de mes nombreux coéquipiers étrangers. Je suis par la suite devenu capitaine d’équipe en 1988 et meilleur joueur de l’équipe ! Ma plus belle fierté !

- Boun au SAS Volley en 2001 -


4. Et si tu devais, en ta qualité d'entraineur, ne retenir qu'un seul moment passé au CAME Volley, lequel ce serait ?

Je suis très fier d’avoir réussi à faire monter l’équipe 1 du CAME Volley et même d’avoir réussi à la maintenir ! Je crois que c’était une première pour le CAME ! Le COVID est passé par là, certes, mais c’était pour tout le monde pareil, ils ont pris les équipes qui étaient qualifiées pour le maintien et nous en faisions partie. Je suis très fier de ça !

- Boun et  l'équipe de Nationale 2 du CAME Volley en 2019 -


5. Pour finir, aurais-tu une petite anecdote pour nos lecteurs !

Je me rappelle d’un jour où nous avions un match très important à gagner, nous partions en train à 7h00 du matin et manque de chance… quand je suis arrivé à la gare, le train est parti sans moi ! J’ai pris ma voiture, j’ai roulé comme un fou pour retrouver mes coéquipiers, pour pouvoir participer à cette rencontre et nous avons gagné ! Une journée mouvementée !

Merci Boun !

toute l'association