Envie de participer ?

Le CAME - Les années 80

Publié il y a 1 mois par

Le CAME - Les années 80

Après notre voyage dans les années 70, nous reprenons logiquement notre route à l'aube d'une nouvelle décennie: les années 80.

Au début des années 80, le club poursuit sa voie et les différentes équipes engagées obtiennent des résultats honorables. En 1981, l'équipe 1 se classe ainsi à la seconde place du championnat de Lorraine. Cette même année, l'équipe junior termine 1ère de son championnat sans avoir perdu un seul match de la saison.  Après 20 ans d'existence, le club fait preuve de maturité et ses équipes deviennent compétitives sur le plan régional.

Pour conserver la motivation des joueuses et briser la routine du championnat régional, le club décide d'engager l'équipe cadette en championnat de France pour la saison 82-83, et affiche en même temps sa volonté de voir l'équipe 1 évoluer en National 3. Cette première participation au championnat de France est une satisfaction sur le plan sportif, avec une qualification en poule finale, mais aussi énormément de publicités pour le club dans les journaux, les radios locales et nationales, comme RTL qui a offert les maillots, identiques à ceux du PSG.

- les équipes senior et cadette, saison 1982-83 -

Équipe 1 : Marie-Christine REMY, Patricia MATHIEU, Sylvie NOËL, Lidie REMY, Anne LEONARD, Josiane GUYOT, Sylvie GUIDAT, Christine VALLEY, Michèle HOUOT

2ème rang : ?, Anne-Marie BENABIDES, Fabienne CHRETIEN, Hélène XEMAIRE, christine LEMAIRE, Isabelle LEMAIRE, Sophie MEDINA, Sophie PITTET

3ème rang : ?, ?, Dominique HOUOT, Christine ROYER, Christine ESQUIS, Christine REMY, ?

L'équipe senior termine quant à elle sa saison à la deuxième place, et pense avoir raté la montée tant espérée après avoir déjà fini sur le podium lors des 2 saisons précédentes. Mais un mois après la fin du championnat, un coup de pouce de la chance intervient : M. Schnitzler, le Président de la ligue de Lorraine, contacte Patrick Remy par téléphone, lui demande de s'asseoir, et lui annonce que le CAM Epinal est retenu par la Fédération pour l'accession en Nationale 3. La Fédération Française de Volley a en effet décidé d'élargir les portes du championnat national à davantage de clubs, et le CAME figure parmi les 4 clubs repéchés. Le rêve du club et des joueuses se réalise enfin, et un nouvel objectif est rapidement fixé : jouer le maintien !

En 1983, le club franchit donc un cap et doit assurer ses finances à hauteur de l'évènement. La ville soutient le club et de nouveaux sponsors sont notamment trouvés, comme les sociétés Kitéco et Neuf Décor qui offrent les survêtements et les maillots des joueuses.

- l'équipe senior, saison 1983-84 -

Debouts : Jean-Marie BERNARDI, Michèle HOUOT, Fabienne CHRETIEN, Nadine CLOOS, Isabelle LEMAIRE, Philippe REMY

Accroupies : Claire VAUTRIN, Christine ROYER, Sophie PITTET, Lidie REMY

Cette première saison en N3 s'avère difficile, avec un niveau de jeu relevé imposé par les équipes de Maizières, Metz, Nancy, Mulhouse, Colmar, Troyes et Villers. Mais au terme de l'avant dernière journée le maintien est finalement assuré, venant récompenser les efforts des joueuses, toutes formées au club, avec 8 victoires sur 14 matches. Le pari engagé en début de saison est gagné.

- L'équipe 1 du CAM Epinal en 1983 -

Confronté au SMEC Metz, leader de Nationale 3, le CAME remporte la rencontre en 4 sets devant 80 spectateurs, la toute première victoire du club en Nationale.

L'équipe 1 parvient à se maintenir les 2 saisons suivantes en se classant à la 3ème, puis à la 5ème place. Mais à l'issue de la saison 86-87, elle est reléguée en Régionale. C'est un coup dur. Ce sont alors les jeunes qui ont les honneurs du bilan sportif : Les équipes cadette et minime finissent toutes deux championnes de Lorraine.

- Assemblée générale du club en 1987 -

La remontée en Nationale 3 est alors le nouvel objectif du club, en poursuivant la politique de formation de jeunes qui continue de faire ses preuves. Mais malgré la présence régulière du CAME parmi les meilleures équipes lorraines, le club rate tout aussi régulièrement la dernière marche qui permettrait de retrouver le championnat National. Cette rémontée tant espérée n'aura pas lieu avant les années 90.

A suivre...

toute l'association