Envie de participer ?

Le CAME - Les années 70

Publié il y a 1 mois par

Le CAME - Les années 70

Voici, comme promis, la suite de l'histoire du CAME. Reprenons notre voyage qui s'était arrêté en 1969 et qui se poursuit désormais dans les années 70.

Le CAME s'est séparé de sa section masculine. Pour assurer l'avenir du club il devient indispensable de recruter de nouvelles joueuses. Les dirigeants décident alors d'orienter son activité vers la formation de jeunes recrues. Pour y parvenir, des tracts sont distribués dans les différents lycées d'Epinal et de Golbey, avec l'aimable participation des professeurs d'éducation physique. Plusieurs joueuses viennent alors s'essayer au volley-ball : l'opération est un succès, et il devient vite nécessaire de renforcer l'encadrement. Quatre jeunes joueurs du SAS Volley entrent alors au CAME en 1972. Il s'agit des frères Christian et Michel NOEL, ainsi que des frères Philippe et Patrick REMY.

- l'équipe du CAME en 1971 -

Debout : Françoise TYTGAT, Anne DE ROMEMONT, Jocelyne LAMOISE, Françoise BALLAND, Martine KLEIN, Edith MATHIEU, Accroupies : Elisabeth FEGER, Marie GUERARD (6), Marylène RICHARD (18), Patricia AULON, Lidie DEPREDURAND, Denise PREVOT,

Dès la saison 1973-74, L'activité est forte au sein du club. Patrick REMY alors entraîneur annonce pouvoir engager 3 équipes en championnat : Une équipe senior, une équipe junior et une équipe cadette. Une première pour le club ! C'est lors de cette même saison que le CAME ouvre pour la première fois une école de Volley destinée à former les plus jeunes. Cette année là, une dizaine de jeunes joueuses âgées de 12 à 14 ans s'y entraîneront durement sous les filets de la Halle des Sports.

Autre nouveauté en 1973, le CAME met sur pied un tournoi régional : le challenge "Roubaix-Vêtements" qui voit s'opposer chaque année les meilleures équipes féminines de Lorraine, régulièrement rejointes par l'ASPTT Dijon, et parfois même par des équipes étrangères comme les belges de Libramont ou les allemandes de Saarlouis. L'équipe la plus redoutable à cette époque est sans conteste le S.L.U.C. Nancy qui remporte les 5 premières éditions de la compétition. L'organisation de ce tournoi devient alors une formidable opportunité de créer chaque année de nouveaux adeptes du Volley-ball, et de faire monter la cote de ce sport dans la cité des images.

- les joueuses du CAME au milieu des années 70 avec le premier sponsor (Fischel) inscrit sur le maillot -

Debout : Christine HAMMERER, Lidie DEPREDURAND, Françoise TYTGAT, Elisabeth VIOLANT, Pascale BARTHELEMY, Accroupies : Martine KLEIN, Annick LEMAIRE, Patricia AULON, Marie-Christine REMY, Annie GACHON,

En 1974 la direction du club se réorganise et Patrick REMY devient président du CAME, tout en conservant son rôle d'entraîneur. A cette date il ne se doute pas encore que sa fonction de président allait perdurer : 47 ans plus tard il est toujours à la tête du club !

- les joueuses du CAME sur le terrain au milieu des années 70 -

Sur le plan sportif, la saison 1977-78 est sans doute à marquer d'une pierre blanche. Les 4 équipes du CAME alignées cette saison en championnat obtiennent toutes de très bons résultats : Les équipes Minimes et Cadettes finissent toutes deux 3ème du championnat de Lorraine. L'équipe réserviste se classe quant à elle 5ème du championnat des Vosges. Pour finir l'équipe senior obtient le meilleur résultat de son histoire : habituellement classée en milieu de tableau du championnat fédéral, elle arrive cette fois-ci à se hisser à la seconde place au classement final derrière la très sérieuse équipe de Maizières. Une excellente saison pour le CAME !

- Article de presse paru en Mai 1978 -

A la fin des années 70 le club compte dans ses rangs près de 50 licenciées, un nombre conséquent qui renforce l'idée que la formation des jeunes est la bonne voie à suivre. Cette philosophie s'inscrira au fil des ans dans l'ADN du CAME.

A suivre...

toute l'association